Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Périlgourdin

Blog pour une information locale rieuse et partagée loin des tristes monopoles

DÉPARTEMENT DORDOGNE. Saint-Laurent-sur-Manoire, la ruine aux taggueurs

Publié le 24 Septembre 2017 par leperilgourdin

 

Saint-Laurent-sur-Manoire

Terrain de jeux abandonnique. L'ancien hôtel en ruines idée géniale des années Dumas, qui domine la RN 89 aujourd'hui désertée grâce aux ASF sert aujourd'hui de dangereux terrain sauvage de paint-ball. La municipalité cherche en vain depuis des années à amener la société fantôme propriétaire à faire le ménage.

Le badaud de Sarlat...

... a assisté à la chasse, manu militari, à des enfants qui osaient mettre le pied sur une terrasse de la rue Fénelon. Laquelle met le pied sur le marché, coinçant, sans plus de ménagements, les marchands ambulants, qui font pourtant l’animation de la ville le samedi matin

 

Les echos du Badaud, à lire en rubrique Sarlat   

 

Abécédaire périlgourdin de la Dordogne

Echos des clochers

Les nouvelles communes regroupées ne doivent leur existence qu’aux nécessités post modernes de laisser tomber la gestion du territoire, considérée comme trop coûteuse, au plus près du terrain. Les habitants, qui voient s’éloigner les moyens et les centres de décision ne s’y trompent pas. Jamais les habitants d’Atur ou de Saint-Laurent-sur-Manoire ne considèreront la nouvelle ville de... BIM (Boulazac Isle-Manoire), comme leur clocher.

Le Périlgourdin lance donc son abécédaire satirique des communes sur la base des communes existant encore en 2015. Chacun pourra y chercher son village par ordre alphabétique

 

Davantage d' échos, et avec photos, de notre abécédaire, du désert du Parc Naturel, du Badaud de Sarlat, de SOS Brantômes, des hommes du Change?

 

Cliquez ici sur

DÉPARTEMENT DORDOGNE.

Echos des Périgords oubliés de Périgueux

 

Bassillac, cité du bien-être

La commune de Bassillac dispose en son centre d’ une « maison du bien-être » où se retrouvent des thérapeutes aux activités riches et variées. Sous le bruit des avions et face au désert médical, il n’y en effet plus qu’une solution, le retour à la sorcellerie...

 

Bergerac

Hommage à Manet, pas le peintre

Le centre culturel de Bergerac vient d’être baptisé du nom de Manet. Pas le peintre Edouard, trop bon et qui n’est pas de chez nous, mais Michel, l’ancien maire du patelin dont les retraités se souviennent.

 

Très chère pelouse

« On a le réseau de Caracas, mais la pelouse du Barça » (un élu de Bergerac dans Sud-Ouest du 29/9/2011). Il fait allusion au terrain de foot synthétique du Pont-Roux et qui a coûté 1 million d'euros . On y économise eau et tonte, mais pour une commune ayant des Verts dans sa majorité, ça fait désordre.

 


Brantôme

 

(SOS Brantômes , au pays des Dames Ralantes : petits échos de la Denise du Périgord

Un almanach brantômais. Philippe Jacqmin Archéologue & historien de l’art de formation,  professeur (e.r.) de latin et d’histoire et Administrateur de l’Association   « Initiatives-Patrimoine » a lancé un « Petit Almanach à l’usage des Brantômais et du Brantômois » qui se veut apolitique, non commerciale et gratuite, et entièrement dédiée à Brantôme (la cité et l’homme) et au Périgord.  sous forme de PDF, il est   éditable et il lance un appel a tous ceux qui voudraient y apporter leur grain de sel. contact   almanachbrantome@gmx.fr ou athis@gmx.fr.    

 

Change (Le)

 

Le Change de Michel Charenton

Du peintre Marcel Loth aux folies de Tonton La légion.

 

Sous le mandat de Martin Larre, gendre et successeur de Jean Rebière, grand humeur de truffes du Périgord, le directeur de l’agence postale Michel Charenton a entrepris en 2011 de mettre dans un bouquin la mémoire de son village. Avec l’aide des mémoires locales, des érudits et des travaux du journaliste Michel Labussière, il a ainsi édité « Le Change en pays d’Auvézère, aux éditions Arka, où il livre l’âme de son village avec simplicité et affection. Ce qui nous change de bien des monographies de concours, souvent aussi prétentieuses qu’ennuyeuses.

 

Ce parti pris ne l’a pas empêché de ratisser tout ce qui devait l’être : lu charme fou de ce bourg des bords de l’Auvézère qui y reste vive au sortir de ses gorges d’amont, la déclinaison des hameaux, l’historique de la vie agricole et des moulins, le passé archéologique, notamment préhistorique et médiéval avec la forteresse d’Auberoche, la guerre de Cent ans, la décadence de ce lieu comme capitale du pays d’Auberoche, la Révolution et les victimes des guerres modernes, les grandes familles et les élus à travers les âges, les maisons remarquables, l’histoire de l’église et de l’école, les lieudits remarquables du patrimoine, et les travaux d’hier comme la culture du tabac.

On y trouve en bonne place le portrait de celui qui fut un de ses habitants les plus créatifs, le peintre Marcel Loth, sur lequel  vous trouverez plus en cliquant dans nos archives Département au bas de cette page

Autres écrits sur Le Change . Michel Labussière, Marcel Loth, un archipeintre en liberté, Périgord magazine 1980. Dordogne libre 1984, 14/11/1989, Dordogne Libre  : 8/6/1990 ; quilles 26/5/1994 ; vitraux chapelle association 27/9/1994  et 24/1/1995; fleurissement 8/6/1990 ; Marcel Menot ou Tonton la Légion 28/5/1994. Abbé Audierne. Notes. monuments, grotte, histoire. Société historique et Archéologique du Périgord.Leo Drouyn. Relevé des peintures de la chapelle d’Auberoche (ibid) Jean et Dominique Lassaigne. Les fresques de la Chapelle d’Auberoche. Bulletin Shap ? P 99.Mesuret, Les Peintures murales du Sud-Ouest de la France, paris, picard, 1967, p 68.R. Couvrat Desvergnes. Le bourg du Change Bulletin SHAP ( ?) P 179

Château l’ Evêque

Les néo chatelains à la queue leu leu. Le ci-devant Gérard de Colombières a posé dans la presse locale après l’acquisition du château de Château l’Evêque. Agent immobilier chez son papa puis antiquaire, il succède ainsi dans les murs à des prédécesseurs aussi prestigieux que la   famille Martin, Martin, ou le "banquier "   Roger Roubenne. A suivre...

Miallet

Vent debout contre les éoliennes,

la connerie renouvelable en Périgord limousin

200 personnes ont protesté contre les projets d’éoliennes en Périgord limousin, à Miallet, dans une association de défense (VIAPL) autour du président Serge Lastère (Sud Ouest 25/8/2015) . Lors du grand barrage destiné aux maïsiculteurs et qui a tué l’environnement local, ils avaient brassé moins de vent...

 

Nontron

Des Indiens dans la ville . Une quinzaine d’Indiens ont été reçus en Périgord au mis de mai, ont visité les couteaux de Nontron, et fait des visites à la ferme sur le parc Naturel Régional Limousin Périgord. Entrer pays pauvres, on sait tisser des liens.

La Roque Gageac, çà roule, ils sont contents. La ville dont le maire Jérôme Peyrat, travaile au parti Républicain a élargi sa route entre falaise et rivière. Le trafic de masse de l’été en a été facilité. Bien fait pour eux.

Saint-Pierre-de-Frugie

L’avenir bobio. La commune sympa de Saint Pierre de Frugie, sa haute altitude et le rare plafond à caissons de bois de son église, fait parler d’elle sur tous les médias qui vantent une sympathique revalitalisation genre écolo. Ce qui est oublier que son écocentre a plongé comme les fonds publics qui allaient avec, et que des promoteurs à demi repentis de l’automobile veulent remettre le couvert sur la base de l’inovation et des technologies douces à étudier pour l’avenir. L’avenir proche du contribuable, est lui aussi est en débat: sera-t-il encore le cochon -bio- de payant?

Sarlat

Le Badaud de Sarlat...

... A vu six gendarmes à cheval en renfort pour la saison estivale à Sarlat. Après les éclairages au gaz, on nage en plein modernisme.

... est tombé sur la tête en lisant le courrier reçu par des saisonniers du marché et selon lequel ils n’ont plus d’emplacement fixe mais que ce dernier est établi chaque samedi par les placiers. Ce qui promet une belle pagaille à l’installation et ensuite chez les clients pour trouver leurs fournisseurs. Tant qu’on y est, on pourrait aussi demander aux terrasses à jouer aux chaises musicales. J’ai enquêté et j’ai eu l’explication: Zinzin aurait piqué la compétence marché à de Peretti.

 

Terrasson

Réponse à la bergère

Une habitante de Terrasson, Annae Marie Hauquin a envoyé une lettre recommndée à sa mairie pour demander des comptes sur les comptes du centre culturel qu’ elle aimerait voit rendus publics. La r éponse a été à l’entendre une lettre recomandée pour infraction à la salubrité publique concernant l’état de sa maison. Encone une parano...

 

Commerce local intelligent.

«La ruche de Terrasson» distribue tous les vendredis soirs les produits locaux que les clients ont commandé durant la semaine. S'inscrire ' sur le site de la ruche : laruchequiditoui. fr (site national) ou laruchequiditoui. fr/6180 (site de Terrasson) ou contacter Nina-Loup Sailhan au 06 16 38 12 80

 

Centenaire terrassonnaise. Une citoyenne de 104 ans est allée aux urnes pour les présidentielles à Terrasson. Ayant été Epouse, à Paris, d’un ancien inspecteur de police, elle est en pleine forme et depuis 19ans en Dordogne chez sa fille. Mais le mystère reste entier quant à savoir de quel côté a voté la dénommée Germaine... Gauche.

 

Tourtoirac

... et bric à brac.

Après l’inauguration du buste de l’incontournable farfelu Antoine de Tounens le 18 août é016 à Tourtoirac, signé Tim Turner sl’association proche de l’actuelle maison « royale d’Araucanie » vend des copies modèle réduit de 60 euros (plâtre ) à 650 euros (bronze) . Pour amateurs de nids à poussière.

 

GRAAANDE REGION ET PAYS EN PERILGOURDIN

Parc Naturel Périgord Limousin

La chronique des communes oubliées et limogées

 

De Jumilhac à Terrasson, la Dordogne Limousine, depuis un accord de zones entre les groupes La Montagne et Sud-Ouest est frustrée d’infos, car frontalière et loin des capitales où se décident le contenu des médias. Le Périlgourdin a décidé de réparer -un peu- cette injustice par les échos des Périlgourdins Limogés. S'y ajoutent dans toute la Dordogne celles disparues ou à disparaître pour cause de fusions.

 

Terrassonnais, un lien utile

- Le Terrassonnais d’Alain Rassat. (http ://terrasson.ewanews.com/ et www.evanews.com) Seul blog libre d’infos locales du Périgord fait par un journaliste. Alain Rassat y donne toute l’actualité locale de la région du Terrassonnais et Dordogne Est oubliée des quotidiens régionaux. Une référence avec de nombreux abonnés à la news letter, un vrai boulot d’utilité publique. Accessible par  la page links du Périlgourdin

 

PNR, l'énergie, c'est pas gagné

Selon les dernière études, le Le « Parc Naturel Limousin Périgord, malgré ses subventions et nid de fonctionnaires vert ne produit à ce jour que 25% de ses besoins en énergie. d’où la question ça sert à quoi, tout ça?

Le PNR ou les oubliés du téléphone

 

Sur le Parc Nature Régional Limousin Périgord, bien des habitants se sentent oubliés de bien des autorités et services. Côté Dordogne, après le constat de plusieurs déserts médicaux, c’est de téléphone qu’il s’agit désormais. A Javerlhac, en Nontronnais, aucun portable ne passe au centre du village. Guillaume Ducrocq, qui a racheté un bar-tabac à Javerlhac, se bat sur ce sujet et a réussi à réunir des centaines de signatures. Mais sa commune, oubliée lors du recensement des territoires en zone blanche, n'a toujours pas son bourg couvert.Selon lui, collectivités locales, Etat et opérateurs se renvoient la balle, et une solution serait en cours d'étude pour début 2013. Les problèmes e couverture sont étudiés sont étudiés au cas par cas et il est vrai que les régions vallonnées, et peu peuplées, qui n’intéressent pas les opérateurs privés, sont les plus difficiles à desservir.

 

Un maire du Parc Naturel Régional s’accroche au seul le mariage triste

Après le vote de la loi, pour le mariage pour tous, un maire a annoncé officiellement qu’il refuserait de célébrer cet acte d’état civil, quitte à être condamné. Il s’agit de Jean-Claude Massiou, premier magistrat depuis 2001 de la commune d’Abjat-sur-Bandiat laquelle abrite la maison du parc Naturel Régional Limousin-Périgord. Qu’importent les conséquences de cette désobéissance civile, si tant est qu’il y ait des candidats dans ce village de 650 habitants, limitrophe de la Haute-Vienne.

Il a répété sur les ondes de France Bleu qu’il refusait le principe même du projet de lui, et que cette dernière étant adoptée, il ne la respecterait pas. plus encore, il ajoute que ses adjoints eux aussi refuseraient de célébrer un mariage gay. Si cette opportunité se présentait sur la commune. « Sans homophobie », précise-t-il, sans rire, et si des candidats se faisaient connaître, il leur indiquerait sa ... « position », en les éconduisant. Reste le risque de condamnation pour discrimination qui peut aller jusqu’à 45 0000 euros d’amende. Il argumente à ce sujet qu’il attend de voir, dénonçant un précédent dans l’autre sens, le maire de Bègles Noël Mamère, qui avait célébré un mariage gay quand cela n’existait pas, voici deux ans, et qui n’avait pas été condamné. La question qui reste en suspens est quand même la suivante, triste ou gay, hétéro ou homo, qui peut donc vi bien avoir envie de se marier dans un bled pareil ?

 

Actes anti-anglais dans un village du Périgord limousin

Des résidents britanniques du village de Saint-Rabier, dans la région de Terrasson en Périgord limousin, ont fini par porter plainte, à force de se faire crever les pneus, de retrouver les essuie-glaces cassés ou leur camion tagué. Dans ce village de village de 600 habitants, les victimes sont un couple d'Anglais avec cinq enfants. Aujourd’hui, ils se méfient de tous et envisagent de repartir en Angleterre. jusqu’alors, les humeurs exprimées vis à vis des étrangers en Dordogne n’était que verbale. La mère de famille britannique se souvient de la fois où un voisin lui a répondu qu'ils n'avaient qu'à rentrer chez eux s'ils ne supportaient pas la fumée du feu dans le jardin mitoyen.

La Dordogne accueille la moitié des 16 000 anglais d’Aquitaine. Un seuil critique ? A Saint Rabier, le Froint national était en seconde position dès les  élections cantonales.

 

 

Aquitaine-Limousin: une région en forme de bite

On sait enfin pourquoi l’union entre Aquitaine et Limousin risque ne s'est pas faite  sans Poitou-Charentes.  Un œil à la carte  permet de constater que  la nouvelle région aurait eu une forme choquante pour les cours d’école. Dommage, pour une fois qu’on avait une image de redressement...

 

Nontronnais et Ribéracois

  A la trappe

Le quotidien régional Sud-Ouest, en situation de quasi monopole en Dordogne a relooké son site internet, pour commencer à vendre l’info en ligne jusque là grandement gratuite. Pour les informations locales, on est invité à cliquer dans une liste de villes centres d’un bassin de vie, parmi lesquelles figurent pour la Dordogne Périgueux, Sarlat, Terrasson, et Bergerac. voilà le Nontronnais et le Ribéracois remis à leur place...

 

 

Bassin de Brive

 

Département connais pas

Lors de l’exposition hommage au metteur en scène Pierre Orma à Périgueux, Jean-Paul Dumas, ancien directeur du centre culturel de Terrasson et qui travaille aujourd’hui à Brive dit ne pas s’en plaindre. La municipalité terrassonnaise est en effet complexe. Par contre, il se dit abasourdi de voir comme la politique culturelle du département s’arrête aux frontières politiques des cantons. Les élus ne s’engagent jamais squr des projets qui pourraient concerner des pays naturels comme le bassin de Brive, par exemple, qui va de Brive à Thenon. Chacun son pré carré chez les moutons.

Davantage d' échos,,et avec photos,  de notre abécédaire,  du désert du Parc Naturel, du Badaud de Sarlat, de SOS Brantômes, des hommes du Change?

 

Cliquez ici sur

DÉPARTEMENT DORDOGNE.

Echos des Périgords oubliés de Périgueux

 

Commenter cet article