Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Périlgourdin

Blog pour une information locale rieuse et partagée loin des tristes monopoles

LES BONS MOTS DE JICÉ. Daech annule le marathon de Périgueux

Publié le 5 Novembre 2017 par leperilgourdin

ANNULATION DU MARATHON DE PÉRIGUEUX

À FORCE D’ENFONCER LE CLOU… !

Le marathon du Grand Périgueux est annulé pour cause d’un trop grand nombre de mesures de sécurité à respecter. Il aurait fallu 130 véhicules anti-bélier et 183 signaleurs. Finalement à défaut d’avoir gagné la guerre, les terroristes commencent à gagner la bataille des esprits.

DES PLONGEURS SORTENT UN BANC DE L’EAU

ARCHÉOLOGIE AQUATIQUE

A Mouleydier un banc public a été remonté à la surface des eaux de la Dordogne et envoyé pour remise en état dans les ateliers municipaux. La raison de cette pêche loin d’être miraculeuse ne fait hélas aucun doute sur l’intelligence des auteurs de ce méfait. On aurait préféré être en présence d’un banc de poissons. En revanche le mystère demeure pour les chercheurs archéologues du Musée d’Arles qui s’interrogent sur la présence des vestiges romains trouvés dans le Rhône. Les vandales seraient-ils de toutes les époques ?

 

ERREUR DE PROGRAMMATION CHEZ RYANAIR

SIMPLIFICATION DU CODE DU TRAVAIL À LA SAUCE IRLANDAISE ?

Au départ de Bergerac, la compagnie Ryanair a dû annuler des vols car dans sa programmation, elle avait oublié les congés des pilotes. Ah, sans les temps de repos et les vacances ça serait plus facile!

Y a-t-il un pilote dans les bureaux ?

 

ZÉRO PHYTO POUR LES SERVICES DES ESPACES VERTS

PÉRI’MEUH, BALLON D’ESSAI ?

A Ribérac la municipalité a fait nettoyer un passage enherbé par sept brebis. Au vu de certaines rues, Périgueux pourra bientôt faire appel à un troupeau. Les serres municipales seront-elles bientôt transformées en bergerie ?

 

LA FÊTE AGRICOLE PÉRI’MEUH

DIFFICULTÉS ET INTERROGATIONS

A Périgueux, avant et pendant la grande fête agricole Péri’Meuh, le Périgourdin se meut difficilement. Les automobilistes ont dû faire de grands détours pour se déplacer en ville, parfois si loin que frôlant les exploitations agricoles situées aux portes de Périgueux, on s’interroge sur l’intérêt d’installer des fermes au centre de la ville. Que les Parisiens qui n’ont jamais vu un animal d’élevage ni un jardin potager soient intéressés se conçoit, mais pour nous, si proches de la campagne… ! Quoi qu’il en soit, devant les stands gastronomiques, les visiteurs se suivaient comme des moutons, la fête était bêêêle et permettait de caqueter en dégustant une omelette !

 

SUPPRESSION DE FR3 PÉRIGORDS

SILENCE RADIO, PLUS DE SON, PLUS D’IMAGE !

Par manque de rentabilité, France 3 Périgords doit prochainement cesser d’émettre. Imagine-t-on que le journal Sud-Ouest puisse supprimer les encarts des éditions départementales ? Non ! Il est curieux de constater que la seule solution au problème économique soit la fermeture. Recueillir l’info dans ces conditions, nécessite le don d’ubiquité et le cumul des rémunérations correspondantes. Mais pour qui est doué à ce point ?

 

LES GENDARMES À TOUTES LES SAUCES

LA GENDARMERIE, UNE GRANDE FAMILLE SOLIDAIRE

Dans le Bergeracois, des gendarmes ont porté secours à une poule qu’un marginal excité s’apprêtait à occire. Que des « poulets » sauvent une poule, quoi de plus logique…!?

 

UN MOTEUR ÉLECTRIQUE ÉTAIT CACHÉ DANS LE VÉLO

UN AUTRE FROOME VROOM

A Saint-Michel-de-Double, un coureur cycliste amateur roulait avec un vélo motorisé. Après enquête on découvrit qu’il avait « un petit vélo dans la tête » pour croire que personne ne s’apercevrait de la supercherie au vu de ses performances inhabituelles pour son âge. Et puis où est passé l’esprit sportif que chacun doit respecter pour donner en exemple aux jeunes ?

 

AUTOMOBILISTE POSITIF A PLUSIEURS DROGUES

NE MANQUE PLUS QUE LE TABAC ET L’ALCOOL

En Dordogne un jeune automobiliste a été interpelé alors qu’il roulait à 157 km/h au lieu de 80. Son dépistage a révélé qu’il était positif à trois drogues, cannabis, cocaïne et amphétamines. Il est pourtant envisagé de légaliser l’usage du cannabis. Après sa victoire à Roland Garros, Yannick Noah devenu l’idole des jeunes et aujourd’hui personnalité préférée des Français, prétendait que le cannabis est inoffensif… !

 

DES CUCURBITACÉES ÉNORMES

COMME DES ROUES DE TRACTEUR !

Des cucurbitacées aux volumes impressionnants poussent un peu partout en Dordogne, si bien que chacun montre avec une photo dans le journal son légume hors normes. La cueillette de champignons est quelquefois aussi extraordinaire. Pourtant en 1986, le nuage radioactif de Tchernobyl s’est arrêté à nos frontières… !

 

ANNIVERSAIRE D’UNE CENTENAIRE

A Rouffignac-Saint-Cernin/Le Bugue, entourée de sa nombreuse famille, Marie-Louise Carré a fêté ses 100 ans, tout rond.

 

ÉCOLOGIE, ÉCONOMIE ET… RÊVE !

A Meyrals l’éclairage public était éteint samedi 14 octobre. Pas pour faire des économies mais pour voir les étoiles. A notre époque le GPS a remplacé les étoiles pour orienter sa route. Peut-être que les économies réalisées permettront d’y voir plus clair dans le budget de la commune.

 

DÉCÈS D’UN EMPLOYÉ COURAGEUX

Le porteur du journal Sud-Ouest est décédé des suites d’un malaise au cours de sa tournée matinale. L’humeur n’est plus à l’humour mais à la tristesse. Jicé s’associe au journal S-O pour présenter à sa famille et ses proches ses sincères condoléances.

PÉRIGUEUX TU PERDS TON ÂME!

Patrick Palem le nouveau président de l’Office de tourisme du Grand Périgueux et Frédéric Perraud à la tête du Nouvel Office de tourisme de Périgueux ont pour objectif de développer l’attrait de leurs domaines respectifs en vue de faire rester les touristes au moins trois jours. Au regard de ce que l’on constate un peu partout y compris dans le centre historique, la tâche est immense pour préserver des menaces de destructions, rénover ce qui doit l’être, réparer les dégradations volontaires ou accidentelles et assurer une veille préventive efficace. A force d’éviter de déplaire on ne satisfait personne.

 

Supprimer les anachronismes des huisseries fantaisistes en les remplaçant par d’autres identiques à celles d’origine sera le plus difficile à obtenir. Nombre de résidences ont ainsi été modifiées sans autorisation préalable des Bâtiments de France. Sans contraintes draconiennes ni sanctions dissuasives, les résultats risquent fort de décevoir. Des solutions existent, il suffit de les mettre en œuvre et en activer d’autres si nécessaire. On peut suivre l’exemple belge de la ville de Bruges qui a su prendre les décisions adéquat pour obtenir le résultat escompté.

 

Les travaux de transformation de l’ancien Hôtel de ville vont bientôt commencer. Le permis autorise entre autres, la suppression des grilles aux fenêtres du rez de chaussée. Deux remarques s’imposent.

L’aspect extérieur s’en trouvera modifié alors que, particulièrement dans ce secteur, on cherche à le préserver. Ensuite, si comme il est prévu, une pharmacie doit occuper les lieux, la sécurité des locaux serait mieux garantie en laissant les grilles en place. De plus, s’agissant d’un commerce dont l’esthétique interne n’a que faire des ouvertures grillagées ou non, pourquoi enlever la protection existante. La réponse à cette question semble évidente.

 

Les nouvelles de la semaine dernière ont ravivé mon ressentiment. Bien que le permis de travaux ait été accordé par la mairie et les Bâtiments de France, il y a tout de même des détails qui heurtent l'orthodoxie d'une préservation optimale.

Bien d'autres points seraient à relever non seulement pour l'ex Hôtel de ville, mais aussi au sujet du centre historique et pour le reste de la ville, mais l'énumération serait trop longue. Je me suis donc contenté de ne relever que cet aspect extérieur.

Jicé

 

Commenter cet article