Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Périlgourdin

Blog pour une information locale rieuse et partagée loin des tristes monopoles

SORTIR et CUCULTURE.Cinoche à Sarlat, livres à Périgueux

Publié le 13 Novembre 2017 par leperilgourdin

 

Le Périlgourdin y sera 

14-18 novembre . Festival du film de Sarlat avec Clovis Cornilllac et Charlotte Gainsbourg. Et Jean-Jacques de Peretti. Tout de suite, ça calme. Infos sur www.festivaldufilmdesarlat.com

Mardi 14 novembre, 18 heures.  Dédicace mordillesque. Gérard Mordillat est à la librairie Des Livres et nous de Périgueux pour dédicace et discussion sa fable « La tour abolie » et un dictionnaire de l'amour. Voilà qui nous changera sévèrement de l'ordinaire littéraire local.

Samedi 18 novembre 18 heures . Court court à Mensignac. Mensignac inaugure un festival dest très courts métrages, merci les I-phones, avec casse-croûte. Inventivité et création démocratique au- rendez-vous.

 

Le panneau d'accueil inaugural du néo-Barnabé

(en Français dans le texte)

Le Périlgourdin n'ira  pas...

Boire un café à 1, 50 euros sur les bords de l'Isle à Boulazac

Le Périlgourdin y était...

Vendredi 3 novembre. Vernissage de la biennale de la Société des Beaux-Arts du Périgord. Pour l'apéro et les petits fours qui sont rituellement très appréciés des pique-assiette au théâtre de périgueux. Lesquels ont en outre des tas de médisances à rapporter à l'occasion, entre deux verres. Pour le reste, les toiles exposées jusqu'au 22 sont tout aussi rituellement sans grand intérêt.

Le Périlgourdin n'y était pas...

Au conservatoire de Périgueux

Un  nouveau directeur a été affecté au « conservatoire » municipal de musique et de danse de Périgueux et des activités d'arts plastiques sis à la Visitation entre Francheville et lycée Bertran de Born est nommé. Il n'est comme de juste diplômé ni de musique ni d'arts plastiques. Comme dans le monologue du Figaro de Beaumarchais, « il fallait un danseur, ce fut un calculateur qui l'obtint »

 

Echos des Dans les sorties actu, futures et passées du Périlgourdin

Nos lecteurs du Périlgourdin sont des grands. Selon leurs affinités, ils savent surfer tout seuls sur les sites de Cap ciné, du théâtre de Périgueux ou de l’Agora de Boulazac, de la Filature, des Thétards ou des bistrots de Périgueux , des centres culturels de Sarlat, Terrasson ou Bergerac (ne parlons plus pour l'heure des moribonds municipaux de Saint Astier et Ribérac), et dans nos villages, de la saison canopée de Nantheuil de Thiviers au bar associatif de Leguillac de Cercles.

Notre hebdo d’humeur, ne fournit donc aucun programme exhaustif ni sélection, comme le font, au nom de critères obscurs, d' autres supports mais indique juste quelques extrêmes, comme on le lit ci-dessus, là où il a décidé de se déplacer, ou pas...

Ci-dessous, un historique des diverses observations de sortie du Périlgourdin en remontant le temps.

Inceste culturel au Département

Les luxueuses brochures illustrant la politique culturelle du département signalent parmi les troupes de théâtre aidées avec nos fonds publics, une compagnie dirigée par un quidam. Que dans la même publication, on trouve comme homonyme la signature de la

directrice de ce service, n'a rien de choquant. L'effet Fillon, c'est comme l'effet papillon, c'est universel.

Histoire Belge aux archives

Parmi les conférences organisées par les archives départementales, on a noté que l'une d'entre elles était consacrée à un bouquin sur les faits divers du Périgord, écrit par un « passionné d'histoire locale » belge. Cà fait sérieux..

 

Après Barnabêêh, pénichabobo

Scoop, Périgueux a retrouvé sa rivière et nous fait le coup des guinguettes comme au bon vieux temps, mais avec tarifs d'aujourd'hui. Les deux grands événements y sont le nouveau Barnabé et la péniche des quais. Ce que Bobby Lapointe chantait ainsi: «Mon père est marinier sur cette péniche, ma mère dit la paix niche dans ce mari niais».

Le Périlgourdin y sera 

Les concerts sur Sonic Niouz

Mieux que la presse locale, ou l'information officielle, la Démothèque, 8 avenue Daumesnil, à Périgueux livre comme d'habitude sur papier distribué et en ligne la liste des concerts d'octobre en Dordogne(notamment le Coltrane Jubile d'Eymet le 28) , et rendez-vous alternatifs, grâce à l'incontournable disquaire Bernard Delgoulet. Version actualisée en ligne sur www.facebook.com/sonic.niouz

 

A la saison du Nantholia

La saison spectacle de la scène de Nantheuil de Thiviers est sur papier et en ligne, avec une vingtaine de spectacles théâtraux sympas et branchés. Voilà le théâtre de périgueux complètement ringardisé. Contact sur email : asso.canopee@gmail.com

 

Le Périlgourdin n'ira  pas...

Aux sorties du patrimoine en bus. Organisées par les services du tourisme de Périgueux. 25 euros en juillet pour aller voir un jardin de bambous au Buisson de Cadouin, par exemple. Il faut aimer....

A Saint-Astier, faute de livres périgourdins Les habitants de Saint Astier n’ont pas de chance. Après que le Centre culturel, depuis le clash avec la municipalité ait perdu ses chevilles ouvrières pensantes et propose de l’action culturelle light, il n’y a plus de livres du Périgord sur la ville. Lerclerc a en effet pris le monopole sur la faillite des professionnels de la librairie. Et son rayon Périgord se limite désormais aux guides touristiques et bouquins traitant de sa zone de chalandise, les environs immédiats de Saint Astier. Désormais, les lecteurs de périgueux savent ce qui les attend faute de résistance...

 

 

Le Périlgourdin y était...

Samedi 30 septembre. Anciens de Boissière

Les anciens de l'école André Boissière à Périgueuxse sont retrouvés dans leur vieille école et  à Barnabé autour  de Paul Clédat

Les  vendredis de  Douchapt Blues. Le programme du festival à guinguette le plus sympa de l'été, qui dure toute la saison, Douchapt Blues, est sorti, Alexis Evans, Rhum Runners, Sulaiman Hakim, le Grand Ordinaire  et autres ont été des bonheurs  les vendredis soirs sous les frondaisons de l'auberge locale. Récits  sur douchapt blues.fr

Dimanche 4 juin. Megasonic et Hotgang. Double bonne journée à Périgueux avec Megasonic, la journée du disque organisée par la Démothèque, seul vrai disquaire de la ville, accompagnée d'un concert de Hotgang en soirée. En même temps, c'est la fête au quartier de Vésone, avec la fanfare groove Le Grand Ordinaire. A noter que Bernard Delgoulet, de la démothèque  a recensé, en lieu et place de la presse locale, une vingtaine de concerts ce mois-ci et des infos groupeset expos. On peut les retrouver et inscrire ses manifestations sur son dépliant et son site : www.demotheque.wix.com/demotheque et www.facebook.com/sonic.niouz

 

Le Périlgourdin n’y était pas

Samedi 9 septembre. Rentrée des associations. A la Filature de Périgueux. Une occasion de découvrir plein des choses, mais seulement pour qui débarque à Périgueux. La foule y est en effet nsupportablement , encombrée de présidents de tout poil. Chacun voulant régir sa propre communauté, l' espace fourmillant de gommeux qui pour exister se concurrencent sur les mêmes créneaux et activités. Des gommeux à soigneusement éviter. surtout que le même jour, Décathlon faisait la sienne avec les associations sportives. Une peau de banane d'Auzou à Audi?

En savoir plus sur l'actualité, la culture, les sorties cinéma et autres à Périgueux et en Dordogne, et écouter de la bonne musique en direct ? Ecoutez RLP sur 102.3 Mhz ou en cliquant ici directement sur le site:    www.radioslibresenperigord.com

 

Cuculture actualités

L'info rock s'autogère. Devant l'indigence de l'information officielle, publique, territoriale ou privée, l'info-rock s'autonomise. Après la Démothèque, qui livre mensuellement la liste des concerts, l'association Some Produkt distribue en Dordogne des tracts de ses concerts jusqu'au mois de mai. Pour avoir l'information, il suffit donc d'aller au bistrot. ( Ou sur www.someprodukt.fr)

Dates rock, plus expos, coups de cœur et nouvelles des labels en janvier grâce à Bernard Delgoulet, de la Démothèque qui a pris le relais de feu la Feuill’info. Version papier distribuée, et version actualisée en ligne. Démothèque 8 avenue Daumesnil, Périgueux et www.facebook.com/sonic.niouz et La Démothèque

 

Les grognons de Lascaux IV, suite

Des petits malins qui sont allés à une table ronde à Lascaux IV en sont revenus avec des réflexions désagréables qu'ils ont évidemment communiquées au Périlgourdin. Une des questions débattues ayant été «pourquoi les hommes préhistoriques ont fait des peintures», la symétrique a été «pourquoi l'homme moderne a fait Lascaux IV?». La réponse à la deuxième, «développement touristique», c'est à dire argent est évidemment plus simple.

Un autre s'est plaint que dans ce site présenté comme moderne mais chauffé et alimenté avec des matériaux fossiles, on en soit encore à installé sur les parkings des pelouses quadrillées de plastique.

Un troisième a quand même repéré un truc moderne, les badges qui ne sont plus éplinglés au revers des VIP mais magnétiques. Porteurs de peacemakers, attention.

Quand au plus intégriste, il a déploré que dans le fac similé, on ait élargi les passges de la grotte et mis à part la scène du puits pour faciliter l'accès des visiteurs. Salauds de handicapés..

 

Une usine à gaz nommé Mitterrand

Un quidam anonyme a testé récemment l'accueil de l'agence culturelle départementale autrement nommée centre Mitterrand place Hoche à Périgueux et s'en est ouvert au Périlgourdin.  Il nous est revenu de ce plaçou fort démoralisé par un bureau aussi kafkaien que dissuasif marquant l'entrée, et où on n'a su répondre à ses questions que par des sigles sans suite. Ce qui est d'autant plus dommage qu'il existe, et nous les connaissons, des gens très sympas et compétents cachés dans les étages. On le lui a dit, il a refusé de nous croire. C'est redoutable, une première impression...

 

Sortir en Périgord ?

 

Attention, la droite américano-libérale a désormais débarqué chez Cro-Magnon, contrée partagée entre PS Démocrates et UMP Républicains. Le syndrome Avignon déborde de Saint-Astier à Périgueux et passant par Bergerac.

Finie la culture populaire, retour aux seules têtes d'affiche ou aux circuits libres et parallèles, comme au bon vieux temps d’avant mai 68.

Le Périlgourdin picorera donc ses sorties avec parcimonie, après en avoir pris connaissance sur les meilleurs supports locaux actuels disponibles en ligne que sont Music Niouses, Sorties 24 et Sud-Ouest Dordogne.

Le Best off de la cuculture périlgourdine en remontant le temps

2015

 

Les humeurs de Jicé, le caneton périlgourdin déchaîné

Bohringer et Romane

cherchent restau à Périgueux, désespérément

 


Jicé constate que beaucoup de petites échoppes de restauration rapide s’implantent à Périgueux, mais que le dimanche notamment, se mettre en quête d’un restaurant est un vrai parcours du combattant. Ainsi, Richard Bohringer qui fut de passage avec sa fille Romane pour interpréter une pièce de théâtre, errait comme une âme en peine dans les rues à la recherche d’un établissement accueillant. Quel souvenir aura-t-il gardé de la réputation gastronomique du Périgord ? A force de marcher il avait l’estomac dans les talons !

 

 

Commenter cet article