Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Périlgourdin

Blog pour une information locale rieuse et partagée loin des tristes monopoles

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Publié par leperilgourdin

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Passage protégé entre trottoirs absents

Périgueux, Lakanal, septembre 2016. A Périgueux, on trace les passages piétons avant de leur faire des trottoirs. Une saine gestion, c'est nettement moins cher. (Photo Jicé)

Prudence est mère de sûreté: Les passages piétons se mettent à fleurir comme les ronds-points. Au bout de la voie verte qui longe le canal, entre la maison de l’éclusier et la caserne des pompiers, le passage sous la voie ferrée a bénéficié d’un signalement a priori superfétatoire.

L’image de la photo montrant les Beatles marchant au pas, en file indienne sur un passage piétons d’Abbey Road, poursuit les services techniques de Périgueux. On connaissait l’expression : « Mettre la charrue avant les bœufs ! », maintenant on pourra dire aussi : « Mettre un passage piétons avant les trottoirs ! »

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Périgueux rue Wilson, 2016. Le comité départemental du tourisme ne reçoit plus le public et a supprimé son espace accueil. Et sa vitrine est toujours aussi souriante.

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Périgueux, rue Chanzy. Un château bientôt masqué. ici, bientôt de l'immobilier. Au fait, l'agglomération n'avait-elle pas promis de raser les pâtés de maisons sans reconstruire pour dégager la vue et l'accès au patrimoine du Périgueux gallo-romain? c'était sans doute compter sans le nouveau président bétonneur de l'agglo...

Les cartes postales humoristiques et décalées du Périlgourdin, ou l’envers du décor. Les amis du Périlgourdin traquent la Dordogne avec humour et rivalisent dans leurs légendes humoristiques.

 

Ci-dessous, un best-off de leurs instantanés dans le rétro.

 

(Les propositions de légendes sont ouvertes à tous. A vos portables et à vos plumes.)

Bergerac, le Pen... hisse les couleurs

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Bergerac, mars 2016. Le débat présidentiel est engagé. Il s'annonce déjà de haut niveau

Les vœux trash d 'un commissaire priseur

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Périgueux rue Bodin. Bonne année? Des chineurs ont reçu ces vœux de l'hôtel des ventes du Périgord. Ils se demandent encore si c'était du lard ou du cochon.

Yves Guéna dans le rétro

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Périgueux, 1981. Photo transmise par le Périlgourdin J. Haine. Nostalgie, nostalgie...

COP 21, la préfecture de la Dordogne rétropédale

Soubassement de la préfecture de la Dordogne, décembre 2015. En pleine conférence mondiale sur le climat, la préfecture de la Dordogne est toujours à à rebours de l’histoire. Dans un département où on perquisitionne chez les maraîchers bio au nom de la lutte anti-terroriste, mais si, les garages à vélos qui s’alignaient devant l’entrée sont bouchés au goudron.

Plan antiterrorisme dans un Palace Périgourdin

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Le Palace, Périgueux, janvier 2016. Un an près les premiers attentats, le plan Vigipirate protège toujours les périgourdins contre le terrorisme. Ici, une pancarte nous prévient. Mais si on pousse la porte, toujours ouverte, on se retrouve dans un hall toujours désert. A Périgueux, le désespoir culturel date de bien avant Charlie.

La République sauve ses vespasiennes à Périgueux

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

 

Périgueux, allées de Tourny. En période de crise, il faut savoir parer à l’essentiel. La République a donc engagé à périgueux d’importants travaux du Palais de justice et de consolidation de cette colonne dont seuls les non lecteurs de la Dordogne libre, spécialiste en grand reportage sur les petits coins, ignorent la destination. Il s’agit là de la pissotière la plus vénérable de la ville et  dont l’ érection mérite grandement d’être sauvegardée.

 

 

 

 

 

Les tout terrain de la République

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Rue de la République. Occupation pétrolifère. En la République de Périgueux, même en matière stationnement , certains sont plus égaux que d'autres. Fini le rêve de voir les diodes permettre un stationnement limité et écolo pour tous les clients. Désormais , les boutiquiers congénères du maire 4x4, occupent 7x7 tout le terrain... avec leurs tout-terrains.

Les lions des Saint-Amand

CARTES POSTALES. L'envers du décor périgourdin en images ironiques

Sainte Alvère, route du Bugue. Si ce n’est lui, c’est donc son frère. Ces deux frères lions qui ornent l’entrée de très bon goût de cette propriété de Dordogne sont parmi les plus photographiés par les touristes sur la route entre Périgueux et le Bugue. Le Périlgourdin se doit de préciser qui en est le propriétaire, à savoir l’ancien vice-président (à nouveau PS ) du Conseil général Jean-Pierre Saint-Amand, dit le rossignol vernois. Ceci pour mettre un terme aux fantasmes les plus divers qui en ont fait la résidence autres d’un copain de Sarko (mais celle-ci est à Fleurac et avec des robinets en or), de Cahuzac (mais qui habite en Lot-et Garonne), du nouveau président du Grand-Périgueux (mais ce dernier n’a encore annexé ni Vergt ni saint Astier), ou de divers autres people qui font parler d’eux dans les pages politiques et justice de la presse locale.

Insécurité boulevardière

Périgueux, boulevards. De l’utilité des antivols et des caméras de surveillance