Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Périlgourdin

Blog pour une information locale rieuse et partagée loin des tristes monopoles

LES BONS MOTS DE JICÉ. Le découpage électoral dissuasif de Périgueux

Publié par leperilgourdin

Les échos de Jicé en remontant le temps

Mai 2017

 

REDÉCOUPAGE ÉLECTORAL

INDÉCISION + COMPLICATION = ABSTENTION

A la lecture du journal Sud-Ouest de samedi 22 avril, il est annoncé dans la rubrique Communes express que la municipalité de Boulazac-Isle-Manoire met à disposition de ses administrés une navette gratuite pour les élections présidentielles. Cette initiative reflète l’intérêt porté aux personnes n’ayant pas de moyen de transport, ou handicapées, mais néanmoins désireuses de remplir leur devoir électoral.

A Périgueux, sans service équivalent de transport un jour de scrutin, le curieux redécoupage voire le recharcutage électoral, envoie des habitants du centre-ville à La filature et inversement ceux qui géographiquement habitent plus près du Chemin des Feutres du Toulon vont voter au lycée Claveille. Des Maisons de quartier utilisées pour les primaires de la droite et de la gauche restent fermées pour les élections présidentielles. A noter que l’infographie du journal ne reflète pas la réalité. Ainsi, les habitants des numéros pairs de la rue de Varsovie devraient aller voter à la mairie, pas au Toulon.

Comprenne qui pourra ! Ou comment faciliter, organiser une part d’abstentions.

 

 

TRAVAUX DANS L’ANCIEN HÔTEL DE VILLE DE PÉRIGUEUX

QUI, QUOI, QUAND, COMMENT ?

Alors que les travaux de transformation de l’ancien Hôtel de ville doivent commencer dans les prochains jours, le panneau réglementaire qui doit indiquer un minimum de renseignements administratifs, la nature des travaux avec quelques aspects techniques est illisible. Toutes les informations sont effacées. Même pour Afflelou, c’est plus que flou, c’est illisible !

 

VIOLATION DE DOMICILE SANS EFFRACTION

VIOLATION DE LITERIE

Dans le quartier Saint Georges à Périgueux, un jeune Toulousain de 26 ans, saoul au point de s’être introduit par erreur dans une maison dont la porte de garage était resté ouverte, s’est couché dans un lit déjà occupé par la propriétaire des lieux. Laisser une porte ouverte la nuit, c’est un peu comme une invitation à entrer. Prudence est mère de sureté !

 

MANIFESTATION DES OPPOSANTS AU COMPTEUR LINKY

MIS AU COURANT ILS REFUSENT D’ÊTRE BRANCHÉS

A Périgueux et ailleurs en Dordogne le mouvement d’opposition à l’installation des compteurs Linky, ne s’essouffle pas. Les anti-Linky ont défilé dans les rues du centre ville. En plus du slogan : « Non merci », les opposants pourraient ajouter : « Ne comptez pas sur moi ! » En tout cas l’ambiance était électrique !

 

LES BRASSERIES LOCALES DE PLUS EN PLUS NOMBREUSES

BRASSER LA CLIENTÈLE POUR FAIRE MONTER LA PRESSION ?

A Trélissac, plus de 500 amateurs de bière se sont retrouvés autour d’un demi, d’une pinte ou d’un bock pour la 3ème édition de la Fête de la bière. Les 23 brasseurs locaux multiplient un peu partout les manifestations, pour « se faire mousser ! »

 

LE CENTRE DE PÉRIGUEUX SANS VOITURE

BOUGER PAR PETITES TOUCHES ?

La place de l’Ancien-Hôtel-de-ville de Périgueux fera l’objet d’un petit réaménagement afin de la rendre plus attrayante. Suppression du stationnement des véhicules et recentrage de la circulation pour étendre les terrasses en élargissant les trottoirs. Ce qu’il est possible de faire sur cette place ne le serait pas sur la place voisine du Coderc (où siège l’Office du tourisme) encore plus enclavée dans le centre historique… ! Ah bon !

 

LE PERMIS DE CONSTRUIRE LA MOSQUÉE, CONTESTÉ

A DIEU NE PLAISE !

Le permis de construire la mosquée dans le quartier du Tounet à Bergerac a été suspendu, suite au dépôt d’un recours devant le tribunal administratif. Alors Dieu n’a pas entendu les appels à l’aide de ses fidèles ! Pourtant ils n’ont pas été avares de prières. Malgré que la nouvelle soit révélée le 1er avril, ce n’est pas une blague.

 

 

Avril 2017

 

OUVERTURE DE LA PÊCHE

L’ÉLEVAGE RETOURNE AU SAUVAGE

Du côté de Saint-Cyprien, Allas-les-Mines, Payzac et ailleurs, les associations pour la pêche et la protection du milieu aquatique ont procédé à un lâcher de poissons dans les cours d’eau, lacs ou étangs environnants. La boucle est bouclée ! En revanche à Saint-Julien-de-Lampon l’Amicale de chasse a organisé un repas de chasse avec sonneurs. Au menu il y avait du sanglier et du chevreuil qu’il n’est pas besoin de réintroduire en milieu naturel, tant les surpopulations causent de dégâts dans les bois, cultures et propriétés privées. Bon appétit messieurs ô pêcheurs et chasseurs ! On pourrait aussi pêcher directement dans les bassins des piscicultures. On aurait ainsi l’assurance de ne pas rentrer bredouille.

 

SUPPRESSION DES CABINES TÉLÉPHONIQUES

DENT CREUSE

Les nouvelles technologies rapprochent les hommes. C’est la raison pour laquelle à Plazac la cabine téléphonique a été enlevée. Que faire du renfoncement pratiqué dans le mur où elle était incluse ? Comme le village n’est pas bien doté en systèmes de communications téléphoniques, on peut suggérer d’y installer une antenne pour téléphonie mobile.

 

CHANGEMENT DU SYSTÈME DE STATIONNEMENT PAYANT

PV = PLUS VALABLE !

Le stationnement payant pour les voitures garées le long des trottoirs de la ville sera revu au 1er janvier 2018. La loi Maptam (Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles) une dénomination superbement technocratique et votée en 2014 supprime le PV pour le remplacer par une redevance. Baisser le coût du stationnement en ville est une bonne manière de relancer l’activité commerciale, mais la municipalité planche déjà sur les solutions à rentabilité équivalente pour compenser le manque à percevoir. La baisse risque de déboucher sur une hausse.

 

LE RADAR SITUÉ AU CHANGE EST VISÉ

AU CHANGE ÇA CHANGE

La vitre du radar type casque de Dark vador installé sur la départementale 5 au Change a été bombée à la peinture noire. Puis quelques jours plus tard, des petits malins ont réorienté l’ensemble du matériel dans le sens inverse. Au Change, il y a du changement !

 

MALFAÇONS A L’AQUACAP

PÉDILUVE DANS LE LOCAL TECHNIQUE

L’Aquacap a les pieds dans l’eau. Dans une piscine quoi de plus normal pour les baigneurs mais pas pour le local technique situé sous les bassins. Les installations électriques sont arrosées par les nombreuses fuites qui créent des stalactites et obligent les employés à porter des chaussures étanches pour patauger dans les flaques d’eau. La dizaine d’entreprises qui a effectué les travaux va devoir se mouiller pour reconnaitre les malfaçons ce qui risque de faire plonger certaines d’entre elles qui n’auront pas les fonds suffisants.

 

LA FÊTE DE LA FRAISE COMPROMISE

EN VERGT ET CONTRE TOUT

A Vergt la fête de la fraise a failli ne pas avoir lieu à cause des mesures de sécurité insuffisantes. Devant cette éventualité, les organisateurs se sont démenés pour que cette sympathique manifestation soit maintenue. Moralité : ramener sa fraise n’a pas été inutile !

 

COUAC SECURITAIRE POUR LE CARNAVAL

MAIS QUE FAIT PETASSOU !

L’état d’urgence a posé quelques soucis aux organisateurs du défilé de carnaval à Périgueux. Toutes les éventualités ont été étudiées et les mesures adéquates décidées. Pourtant, dimanche pendant le défilé, on a pu voir sur les boulevards des véhicules circuler au milieu de la foule. Des terroristes auraient pu se déguiser en chauffards. Le coupable Pétassou a été jugé et brûlé sur la place publique.

 

Mars 2017

SURCOÛT À LASCAUX 4

LES TRENTE GLORIEUSES C’EST DE LA PRÉHISTOIRE !

Lascaux 4 coûte 9 millions d’euros de plus que prévu. Une paille ! Quelle société privée pourrait supporter une telle erreur, un tel surcoût ? Il n’y a pas que la moralisation de la vie publique à mettre en œuvre, mais aussi celle de l’attribution des marchés publics. Heureusement que le contribuable paiera, même s’il n’en a pas les moyens. Le bâtiment en béton pour reproduire une grotte, c’est ce qu’on appelle investir dans la pierre !

 

MONOPRIX OUVERT LE DIMANCHE

VOUS ÊTES PRIÉS D’ENTRER

En quête de fidèles, à partir du 12 février, Monoprix de la place Bugeaud à Périgueux, ouvrira le dimanche matin à l’heure de la messe. En quelque sorte, les clients sont invités à communier lors de la messe consumériste ! Les magasins sont donc devenus les nouveaux lieux de culte, mais ouverts à tous, toutes obédiences confondues, œcuménisme marchand oblige !

TURBULENCES DANS LA DOUBLE

ÉOLE SOUFFLETÉ !

Le permis de construire des éoliennes dans la Double a été refusé. Un vent de protestations soufflait déjà depuis quelques temps. Un vent contraire soufflera lorsque les besoins en électricité dépasseront les capacités de productions actuelles. Dans l’œil du cyclone tout est calme… Alors continuons contre vents et marées à produire des équipements nécessitant la baguette féérique !

 

COLÈRE DES PRODUCTEURS DE LAIT

QU’IL EST LAID LE DÉBIT DE LAIT

Les producteurs de lait périgourdins sont à la peine. Depuis trop longtemps, ils sont contraints de vendre le litre de lait largement en dessous du prix de revient. On pensait naïvement que cela est interdit par la loi. Mais la loi n’engage que ceux qui la respectent et la loi du marché est différente de celle du commerce… ! Pour acheter le lait toujours meilleur marché, les coopératives laitières sont intraitables, et ça va de mal en pis ! Pressés comme des citrons, les paysans producteurs pressent à leur tour le pis de la vache comme un citron, mais n’en sort que du lait qui les rend vachement miséreux.

 

RECYCLAGE DE MATÉRIEL

ISOLOIRS VITRÉS A PERIGUEUX

Place du Marché au bois à Périgueux, le restaurateur de l’Amuse-gueule a installé deux cabines où l’on peut prendre l’apéro et/ou manger en tête à tête ou presque. Ça ressemble à des télécabines de station de sport d’hiver, ou bien des œufs, ou encore les petites voitures Isetta des années 50 que l’on appelait par ironie « pots de yaourt ». Dans cet esprit, on pourrait réhabiliter les cabines téléphoniques de l’ex France Télécom mais cette fois pour isoler le voisinage des conversations téléphoniques privées que certains tiennent tout en déambulant dans les rues, tels des zombies soliloquants.

 

LES PÉPINS D’ORANGE

FICTION RÉALISTE A ST CYR LES CHAMPAGNE

Saint-Cyr-les-Champagnes n’a plus de réseau téléphonique mobile depuis plus de deux mois, malgré les efforts des techniciens d’Orange et Bouygues qui recherchent la panne en se rejetant la responsabilité de l’échec. En attendant qu’ils trouvent la solution, on peut relire le roman « Ravage » de René Barjavel dans lequel une société hyper électrifiée se trouve confrontée à la disparition inexpliquée du phénomène électrique. Hier, la bougie, aujourd’hui la fée à la baguette magique, demain… la bougie !

 

 

ÉOLIENNES OU PAS EN DORDOGNE

DU VENT DANS LES BRANCHES DE SASSAFRAS

L’épisode tempétueux du début février et l’opposition à l’installation d’éoliennes est une curieuse coïncidence. En effet, alors que les vents forts auraient pu faire tourner à plein régime les éoliennes en fournissant du courant, celui-ci n’aurait pas servi car le même phénomène a occasionné des coupures d’approvisionnement par ruptures de pylônes ou chutes d’arbres sur les lignes. On peut observer qu’à l’avenir, pour garantir la production et la distribution, il faudrait dans le même temps ériger quelques éoliennes à la place des nombreux pylônes et enterrer les lignes. Pour cela on pourrait utiliser les dividendes de la production pour financer l’enfouissement, au lieu d’enfouir sa cassette contenant le magot au fond du jardin. Cette cupidité n’éclairant que les yeux de son propriétaire !

 

TEMPÊTE HIVERNALE

UN PRÉNOM PRÉDESTINÉ

Début février, la tempête Leiv a frappé le Sud-Ouest. Cette perturbation porte bien son nom car à Trélissac elle a enlevé une partie de la toiture des ateliers municipaux.

 

 

AGRESSION AU MARCHÉ

ARME PAR DESTINATION

Sur le marché de Bergerac le maire de la ville a été agressé par un marginal alcoolisé, armé … d’une carotte. C’est quand même moins dangereux qu’une matraque dans les mains d’un policier qui s’en sert à l’insu de son plein gré… !

 

RETARD DE COTISATION

GERMINAL RADIN ?

Germinal Peiro le député de la 4ème circonscription de la Dordogne est accusé par « Le Canard enchainé » de ne pas avoir payé 7.000 euros de cotisation à son parti. La question se pose de savoir si Peiro paiera.

 

TRAFIC DE DROGUES DE FRANCHEVILLE

PLUS PROCHES DU PARDON ?

Les trafiquants de drogue qui opéraient place Francheville aujourd’hui équipée de caméras, se sont déplacés place du Thouin à côté de la cathédrale. Pour croire aux allégations religieuses et ses mythes inexpliqués, fumer de l’herbe ça aide ! Et puis, proches d’un lieu de culte ils espéraient peut-être obtenir plus rapidement le pardon divin pour cette activité illégale.

 

PLAIE OUVERTE SUR LA RD 43

QUAND LA POLICE FRAPPE A SAINT ASTIER

A Saint-Astier, une faille de 20m de long s’est produite sur la RD 43, non loin du camp d’entrainement des polices nationale et internationales. Il faudrait leur dire de taper moins fort lors de leurs exercices !

 

SÉCURITÉ SUR LA VILLE

CLIMAT DE PEUR POUR LES CITOYENS PETROCORES

Après 1984 d’Orwell et son mythique héros Big Brother, l’installation de 48 caméras de surveillance se poursuit à Périgueux. Souriez, vous êtes filmé ! Nice et Périgueux même combat !