Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le Périlgourdin

Blog pour une information locale rieuse et partagée loin des tristes monopoles

POPOLITIQUE PÉRILGOURDINE. A Périgueux, UMpépés sur la ville

La page politique du Périlgourdin: Comiques de tous les partis, unissez-vous!

Le best off de nos échos politichiens en remontant le temps

 

Foncier, tout change, et rien ne change

Le Département a annoncé que les impôts fonciers, allaient augmenter pendant deux années consécutives. La grande surprise des propriétaires, qui n’entrent pas toujours dans les subtilités florentines entre parts départementales, locales ou nationales, ça a été de découvrir qu’ils n’avaient jusqu’à présent pas augmenté...

 

Radical-népotismessauce Périgord: Les frères St Amand aux abonnés absents

Le procès des frères Saint-Amand, dont l’un fut quand même vice-président
du Conseil général et l’autre secrétaire de mairie du frangin dans un village ruiné par les détournements étaient absents de leur procès cette semaine à Périgueux. Il ne restait plus aux juges qu’à gloser sur le népotisme ectoplasmique des élites péquenaudes.

 

Après les régionales:
Périgueux ville de gauche?

  1. Audi, dit Petitbonum, roi éphémère des bling bling et boudoirs gallo-romains de Périgueux, ne décolère pas, confie-t-on dans les alcôves et beaux quartiers, depuis sa paire de claques aux élections. Sauvé in extrémis par la proportionnelle qui promeut par définition les apparatchiks, et battant le père hollande en rapidité d’impopularité, le voilà bourgmestre d’une ville qui a voté majoritairement pour Pascal Deguilhem.
    Ce bourg de petits notables, débarrassé de la plupart de ses ouvriers et familles populaires par le tout tertiaire et les rues piétonnes serait-il miraculeusement retourné à gauche. Que nenni, assurent les spécialistes, qui assurent que pour commencer, il que le PS ne veut pas dire gauche. Et qui ont compté que la principale savonnette de ce pauvre vient de son propre camp les vieux électeurs boutiquiers qui n’ont pas supporté qu’il ait voulu d’un revers de main et de coup de ramblas liquider l’ère Guéna, qui reste le commandeur référent des retraités ankylosés.

 

 

Le PS Dordoniais toujours adroit
 Le PS a appelé les élus à ne pas manifester à Périgueux contre la baisse des dotations d’Etat. En effet, enfin moins d’impôts sur le revenu, donc  moins d’Etat et de services publics , il était temps qu’un parti vraiment droite assume ce genre de choix.

 

Les banlieusards de Périgueux renaclent sur la fusion
Selon la presse locale, La première réunion publique de concertation sur le projet d’union entre Atur, Boulazac et Saint-Laurent-sur-Manoire a buté sur le manque de concertation.  Les malheureux de l’ex Isle-Manoire se plaignent qu’on ne les fassent pas voter. Parce qu’ils avaient voté, pour leur absorption dans  le Grand Périgueux?

 

2015

 

Les maires et les gendarmes, ou la manif de l’été
La manif la plus rigolote de la fin de l’été a été celle des maires protestant contre la fermeture des gendarmeries, qui étaient au nombre de une par ancien canton. Faut-il le préciser, les mêmes élus n’ont pas fait de manif quand la réforme a supprimé des cantons, avec pour but clair de faire des économies de services publics.

 

Dordogne, le PS rame à demi-courant
La motion majoritaire du congrès du PS, courant Cambadélis-Hollande-Aubry-Valls a recuellii 53,29% des voix des militants en Dordogne en Dordogne. Ce n’est plus le PS, c’est le demi-PS

 

Périgueux-Trélissac, fission rugbystique

Une fusion entre les clubs de rugby SATrélissac et CAP est dans les tuyaux. Après la fusion de Francis Colbac aux dernières départementales, et la chute du CAP en division inférieure, on n’en est plus à ça près. Question, Périgueux compte dur Trélissac pour éponger ses pertes?

 

Peyrat, Espanol, Indiscrétions à l’UMP et au PS
Les élections régionales se déroulant à la proportionnelle, tout est affaire de manœuvres pour ceux qui dans chaque camp veulent être bien placés sur la liste. A l’UMP (pardon, chez les Républicains, soyons U.S.) Paris, où il travaille, tout ce qui concerne la Dordogne passe par le bureau de Jérôme Peyrat qui s’est bien servi. Seule chance pour lui, régulièrement battu, notamment aux législatives, d’avoir un peotit quelque chose.
Au PS (pardon, chez les Démocrates, soyons U.S.), deux défections sont enregistrées chez les sortants, celle du battu de Périgueux Michel Moyrand qui jette l’éponge, et d’Emmanuel Espanol, qui après avoir suffisamment profité a quitté région et PS, ce qui n’a étonné que les naïfs. Des fauteuils pour Delphine Labails, son ex-adjointe de Périgueux, et le député Deguilhem en danger?

 

 

 

affichage-UMPP.JPG

Affichage UMPépé. Périgueux polluée par un vieillard en 4x4. Une triple faute  à la bonne conduite sur l’environnement, à la conduite tout court  et au code du travail  vient d’être relevée sur Périgueux où un vieillard à cheveux blancs a été surprisen campagne  place Francheville en train de poser des affiches politiques en sens interdit et à bord d’un 4x4 Landrover.

 Un tel cumul, la police ne pouvant être partout,  justifie à lui seul la pose de caméras dans ce quartier.  

 En effet, au même moment, six municipaux étaient occupés sur la place à contrôler trois gamins  qui avaient eux aussi le mauvais goût d’arborer un bien de luxe, à savoir un sac Adidas, sans doute lui aussi volé. 

 

 

 

 

Moustaches d’analphabètes à Verteillac

A Verteillac, les PS a porté plainte après que l’on ait dessiné des moustaches à la Hitler et des croix gammées sur les affiches de ses candidats (Sud-Ouest). C’est idiot de lancer les foudres de la justice sur des analphabètes, ils avaient juste confondu PS et FN. 

 

 

Candidats incorruptibles?

Stéphane Thiesse et  Lionel Pascal, de l’association Anticor demandent aux candidats  de Dordogne de s’engager sur une charge destinée à promouvoir une certaine éthique en politique. Entre ceux  qui se présentent en famille, ceux  qui n’habitent pas le terrain où ils se présentent,  les femmes qui font de la figuration dans les binômes, et les invertébrés qui suivront les hommes forts  pour garder des indemnités de vice-présidents , ya du boulot 

 

 

Les péquenots du Grand Périgueux renvoyés à leurs vaches

Les habitants du Change, Blis-et-Born,  Saint-Antoine d’Auberoche, et Milhac d’Auberoche, que leurs maires ont décidé de rattacher, sans v
ote, pour complaire au président  Jacques Auzou et en échange de postes  de vice -présdents de l’agglomération à 1665 euros par mois chacun, sont enfin remis à leur place. 

Ils viennent de recevoir les premiers papelards de propagande   de pour voter sur le canton  « Haut Périgord noir » qui se trouve bien loin  des boulevards de Périgueux, puisque son patelin principal est Haufefort, et que des communes de ce canton sont limitrophes du Limousin.

Les quatre communes en question,  ont donc un demi pied dans le Grand Périgueux et un autre demi-pied au pays des vaches rouges, genre de situation dont on sait par expérience qu’ils ne seront aidés par personne.

 

 

Permanence UMP magnétique à   Périgueux

Le local de campagne UMP-Audi a été inauguré près des ateliers SNCF. Parmi les glorieux présents, on  notait la présence d’Aurélien Jardry, fils d’un ancien cheval de retour multipartis, et d’un ancien spécialiste du canard au sang du clours Fénelon reconverti dans le magnétisme. Tout pour plaire, et tout pour gagner.

 

 

 Périgueux mûr pour un mur

Le canton de Périgueux centre ayant été surréalistement rayé de la carte, papy Daudou ne manquera à personne mais les électeurs Périgourdins seront bel et bien coupés en deux, Est et Ouest, la ligne  passant par la rue Combe des Dames, une partie de la rue Victor Hugo, descendant les boulevards et Francheville, comme un parcours de bagnole, vers la rue des Thermes, Bertran-de-Born et le pont Sud. Il ne reste plus qu’à bâtir un mur et ouvrir un check-point cours Montaigne, à l'emplacement de l'ancienne gestapo ou du nouveau  kiosque à journaux, selon les goûts. On hésite encore sur le style:  Berlin ou Jérusalem? Auzou ou Audi? 

 

 

La gauche périlgourdine encore mal parti

Sur les cantons de Périgueux, exit le Front de gauche. Le PS ira de son côté, le PC du sien,  alors que Verts et parti de gauche s ’unissent. Notamment autour d ’un aumônier de la prison de Périgueux. il n’y a plus qu’à prier pour que ca marche. 

Cependant, cette dernière alliance ne serait pas a  priori inintéressante. Sauf que des noms sont sortis, dont celui de « Sir » John Francis N’tamé ex futur candidat aux municipales qui n’avait même pas trouvé les quelques dizaines de signatures nécessaires. Maurice Melliet,  est quant à lui lui hors course après l’affaire de whisky pris à la permanence UMP. Il est d’ailleurs très occupé, ayant été récompensé de ses engagements à géométerie variable, par un siège au bureau du théâtre de la ville. 

 

  

 

 `